Lorsqu'il a décidé d'introduire des passeports électroniques biométriques, le gouvernement gambien savait qu'il devrait s'appuyer sur une expertise et une technologie hautement spécialisées pour garantir la réussite d'un tel projet. ZETES a fourni les compétences et les ressources requises, mettant sur pied un site d'enrôlement et de personnalisation de passeports moderne et hypersécurisé à Banjul, la capitale gambienne.

Fort de son expérience dans la personnalisation de passeports, notamment en Belgique et en Côte d'Ivoire, ZETES a remporté ce projet avec son partenaire local Africard. Le contrat, d'une durée de 15 ans, a été conclu en février 2013, et les premiers nouveaux passeports ont été délivrés en 2014.

Il s'agit d'un contrat de type construction-exploitation (BO, Build and Operate), ce qui signifie que ZETES finance l'investissement initial nécessaire à l'organisation de l’enrôlement, la centralisation et la personnalisation. Un tel modèle permet aux autorités gambiennes d'éviter les coûts initiaux liés à la mise en œuvre, tandis que ZETES bénéficie de remboursements échelonnés en fonction du nombre d’e-passeports produits.

Transfert de connaissances à l'équipe locale
Comme pour tous les contrats BO, ZETES a constitué une entreprise locale pour la gestion du projet et a assuré la formation d'une équipe indigène. Le but est de transférer les connaissances et de créer de l'emploi, ce qui favorise le succès du projet à long terme tout en augmentant les chances que des initiatives similaires voient le jour dans la région. En effet, si un autre pays voisin souhaite mettre en place un site de personnalisation, l'équipe gambienne est en mesure de fournir rapidement des services de support et de formation.

La nouvelle équipe gambienne doit remplir un certain nombre de fonctions, comme réaliser le dédoublonnage ABIS, centraliser les données au sein d'un registre unifié et personnaliser les documents. Elle collabore avec le ministère de l'immigration – responsable de la gestion de l'enregistrement biométrique des citoyens gambiens – et peut compter sur le soutien de ZETES.

Inscriptions facilitées
L'enregistrement s'effectue via dix stations d'enrôlement conçues, fabriquées et installées par ZETES. Celles-ci permettent de capturer les données biométriques et les signatures électroniques des requérants. Six stations sont accessibles sur le site principal, situé à Banjul, et quatre autres se trouvent dans les ambassades de Gambie à Bruxelles, Londres, Madrid et Washington DC. Ainsi, les Gambiens résidant à l'étranger peuvent demander un passeport sans devoir se rendre dans leur pays d'origine.

Par ailleurs, deux unités d'enrôlement mobiles sont à la disposition des citoyens qui ne sont pas en mesure de se rendre sur le site de Banjul. Elles peuvent être transportées jusqu'au domicile du requérant (par exemple, une personne âgée ou handicapée) pour garantir que celui-ci obtienne le document dont il a besoin.

Quelle que soit leur origine, les données collectées sont centralisées dans une base de données unifiée dans laquelle les doublons sont éliminés via une recherche ABIS (Automatic Biometric Information System), c.-à-d. en comparant les caractéristiques biométriques de tout nouveau requérant avec celles déjà présentes dans le registre, ainsi qu'avec les données enregistrées précédemment dans le cas d'un même requérant.

Authentification des voyageurs par la reconnaissance de l'iris
Pour renforcer la sécurité, les informations recueillies comprennent non seulement les empreintes digitales du requérant mais aussi les données biométriques de l'iris. Ce second moyen de contrôle, essentiel lorsque les empreintes digitales n'ont pas été relevées, rend encore plus difficiles la falsification du passeport électronique gambien et l'usurpation d'identité. Zetes a réalisé une première mondiale en stockant ces données directement sur la puce RFID du passeport, suivant les standards internationaux ICAO.

Paiements sécurisés
Toujours dans un souci de sécurité, ZETES s'est associé au groupe bancaire africain Ecobank pour développer une méthode de paiement simplifiée dans le cadre de la demande de passeport : au lieu de se rendre au centre d'inscription avec de l'argent liquide, les requérants paient leur passeport à l'aide d'un ticket acheté dans une agence bancaire.

Formalités accélérées à la frontière
Comme touche finale à la mission globale d'authentification et de personnalisation qui lui a été confiée, Zetes a implémenté des stations de contrôle d’identité à la frontière aéroportuaire (e-gate) à l'aéroport de Banjul. Celles-ci permettent un contrôle d’identité automatisé par comparaison des informations biométriques relevées sur le moment-même et celles enregistrées sur la puce RFID de l’e-passeport. Cette technologie assure un gain de temps et une réduction des files au poste-frontière pour les ressortissants gambiens.

 

Related references

Zetes awarded contract for Belgian electronic passport

Zetes remporte le marché du passeport électronique belge

Voyage

Bruxelles, le 19 août 2013 - Au terme d’un appel d’offre, le Service Public Fédéral (SPF) Affaires étrangères a confié au Groupe Zetes, la personnalisation des passeports…

Read the reference
whitepaper

Au coeur du registre de population

Enjeux, analyse et approche 44 pages

Téléchargez le livre blanc